Galerie Martagon

Depuis 1991 à raison de 3 ou 4 expositions personnelles, 2 à 3 expositions de groupe par an, par sa rigueur, ses expos hors les murs, ses participations aux foires SAGA, Art Jonction, ses expositions à thèmes, Hommage à Sade, La cuite, Postérieur, présentées par Guy Scarpetta sous l’appellation École de Malaucène, la galerie Martagon est devenue un lieu incontournable de la création contemporaine.




Philippe Mayaux



Du 9 Juillet au 3 Août 2005

Exposition Philippe Mayaux à la galerie martagon Installation prévue pour le lieu Prolongement de l’école de Malaucène (Guy Scarpetta & Michel Barjol) Edition d’une sérigraphie de Philippe Mayaux par les éditions CQFI (Nîmes) Edition d’une photographie de Philippe Mayaux par l’atelier Clot-Bramsen (Paris) Parution sur Philippe Mayaux dans la revue "Semaine", texte de Guy Scarpetta Commissaires d’exposition Guy Scarpetta & Michel Barjol En accord avec la galerie Loevenbruck (Paris)

Philippe Mayaux ressemble à un plongeur de haut vol, capable des pirouettes les plus insensées. Or ce cascadeur hors pair se plaît à attérir systématiquement sur le ventre, dans une posture volontairement grotesque, éclaboussant généreusement les abords du bassin. Peintre de placebos à usage domestique, sculpteur de bûches électriques, poète du "feu qui brille dans l’âtre en placoplâtre", technicien de la vis sans fin, promoteur de "l’avancée du Désert", Philippe Mayaux est un traître magnifique. Il nous fait toucher le sublime pour mieux casser les jouets qui nous fascinent. Il flatte. Perce. Et recommence.

Marc-Olivier Wahler

Philippe Mayaux sur le site de la galerie loevenbruck

Philippe Mayaux est lauréat du Prix Marcel Duchamp 2006.



Philippe Mayaux Philippe Mayaux