Galerie Martagon

Depuis 1991 à raison de 3 ou 4 expositions personnelles, 2 à 3 expositions de groupe par an, par sa rigueur, ses expos hors les murs, ses participations aux foires SAGA, Art Jonction, ses expositions à thèmes, Hommage à Sade, La cuite, Postérieur, présentées par Guy Scarpetta sous l’appellation École de Malaucène, la galerie Martagon est devenue un lieu incontournable de la création contemporaine.




Jérémie Setton


Accords in Fine.

Du 31 mars au 20 mai 2012.

En partenariat avec l’Association du château de Servières (Marseille)


Jérémie Setton :
Mon travail se situe dans le champ de la peinture. Il explore les frontières entre réalité et représentation. Face aux œuvres classiques, enfant, je songeais que s’il nous était donné de devenir le personnage d’une peinture, de contempler le tableau de l’intérieur, l’espace plan produirait sur nous des sensations spécifiques bien différentes de celles que l’on connaît dans l’épaisseur du monde. Aujourd’hui, mes installations sont, sans doute, imprégnées de cette rêverie. J’essaie de pousser mes pièces à un stade où l’environnement familier se charge de l’étrangeté du tableau.

J’utilise régulièrement l’ombre comme trait d’union entre l’espace réel et l’espace pictural. Elle me semble faire pleinement partie des deux mondes. L’ombre est à la fois couleur et profondeur, réel et représentation, présence et absence. Si bien que la contrarier avec de la peinture peut amener du plan dans le volume, de l’étrange dans le connu et du merveilleux dans le banal. Sans artifice, avec les matériaux du peintre, avec l’éclairage du quotidien, j’agis sur les couleurs - très peu sur la perspective - pour interroger « l’image » et ses conditions d’apparitions.
De ces expériences, je cherche à faire jaillir des espaces poétiques dans lesquels la perception, l’esprit et bien souvent le corps sont invités à se déplacer.

http://www.jeremiesetton.com
_